Archive

Posts Tagged ‘USA’

La Syrie au bord d’une crise internationale

juin 29, 2012 4 commentaires

M/V Alaed. Photo: Femco Shipping – http://gcaptain.com/insurance-canceled-syria-bound/

Entre un cargo russe détourné en urgence et un avion militaire turc abattu par la DCA syrienne, la révolution populaire en Syrie menace d’entraîner beaucoup de monde dans la tourmente.

Début juin, le MV Alaed un cargo russe battant pavillon de Curaçao a été contraint en urgence à faire demi-tour. Suite à des renseignements américains, la société britannique d’assurance maritime, Standard Club, a suspendu les contrats d’assurance des huit navires de la société russe Femco, dont le Alaed fait partie. Sans assurance, le MV Alaed, parti de Kaliningrad, se voyait interdit d’accostage dans la plupart des ports. La résiliation de l’assurance est intervenue alors que le MV Alaed faisait route au large du port écossais de Thurso. Encore dans les eaux internationales, le capitaine a rapidement fait demi-tour pour rejoindre le port ami de Mourmansk, en évitant soigneusement les eaux territoriales européennes.

Résilier l’assurance d’un navire en mer est une mesure assez rare, c’est un peu comme si vous rouliez sur une autoroute et que sans crier gare votre assureur résilie votre contrat. Que ce passerait-il en cas d’accident ? Un juge vous donnerais certainement raison contre la politique de votre assureur. Mais, en mer il peut en aller autrement. Certains pourraient même dire qu’il s’agit là d’un acte de forfanterie de la part des Anglais. Bien que les Britanniques étaient très coutumiers de la piraterie au XVIe siècle, beaucoup pensaient que cette mode leur était passée. Lire la suite…

Publicités

Demain la guerre en Iran

Le remaniement du Proche et du Moyen-Orient n’est pas encore terminé. La prochaine cible, quand on en aura fini en Syrie, est déjà désignée : ce sera l’Iran. Les raisons d’attaquer l’Iran ne manquent pas. Ils portent des barbes. Ils multiplient les déclarations contre Israël et contre l’Occident en général. Ils ont un programme de fusées spatiales. Ils veulent enrichir leur uranium. Mais surtout, ils ont humilié la « Delta Force », dont les hélicoptères se sont ensablés durant la tentative militaire pour libérer les otages de l’ambassade des États-Unis à Téhéran, c’était le 07 avril 1980. Même Chuck Norris n’a pas su faire oublier ce désastreux épisode dans son film « Delta Force ».

Barack Obama, le successeur de Jimmy Carter à la Maison-Blanche, a d’ailleurs consacré le week-end dernier et même le lundi à cette question. Dimanche, le 04 mars 2012, Washington consacrait sa journée à recevoir Bibi Netanyahou, le premier ministre d’Israël. Étrangement, Obama, le président américain, a mis l’accent à l’issue de cette rencontre sur la nécessité de privilégier les options diplomatiques avec l’Iran. Il a insisté sur le coût que représenterait une intervention militaire contre Téhéran.

« (…) côté américain, l’on continue à insister sur le coût humain qu’une opération militaire contre l’Iran risquerait d’entraîner pour Israël, ainsi que le coût économique qu’elle entraînerait à la fois pour Israël et pour les Etats-Unis. » : Netanyahou chez Obama : divergences – http://www.lalibre.be/actu/international/article/724358/netanyahou-chez-obama-divergences.html

La guerre avec l’Iran permet au républicain d’avoir enfin un programme de politique internationale. Lire la suite…

Catégories :International, USA Étiquettes : , , , , , ,

Washington Pékin, un faux pas de deux

novembre 18, 2011 2 commentaires

Soutenez, l'économie italienne, achetez un pull "Benetton" 🙂

« Signaling a determination to counter a rising China, President Barack Obama vowed Thursday to expand U.S. influence in the Asia-Pacific region and « project power and deter threats to peace » in that part of the world even as he reduces defense spending and winds down two wars » : Lobbies pro TPP dans le secteur de la sécurité – http://transpacpartners.com/

 Entre la semaine dernière et cette semaine, pas moins de trois sommets internationaux majeurs se sont tenus, mettant à chaque fois les USA et la République Populaire de Chine en présence. Mais de ce coté ci du monde à part une brève d’agence pour dire que le président Obama était content de son séjour sur les plages de Waikiki à Hawaï, où il s’était rendu pour assister au sommet de l’APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation) c’est le calme plat. Pourtant, les discutions en cours sont en passe de modifier les relations économiques entre plusieurs acteurs majeurs de l’économie mondiale.

D’abord, il y a eu la tenue de l’APEC qui regroupe 21 pays bordant l’océan Pacifique. La Chine participe y participe depuis les années ’90 au coté des USA. Lire la suite…

Catégories :Asie, Chine, International, USA Étiquettes : , , , ,

Duck & Cover

Glasnost (гласность) et nucléaire, l’impossible perestroïka (перестройка) !

Le nucléaire civil est né avec la guerre froide à la fin des années ’40. Les militaires ont besoin des premières centrales atomiques pour produire le précieux plutonium nécessaire à la réalisation de leurs bombes. Dès ce moment-là, les industries du nucléaire cultiveront un culte, sans faille, pour le secret de leurs activités. L’électricité n’est alors qu’un sous-produit de la production des matières fissibles destinées aux militaires. D’autre part et involontairement, les images des victimes d’Hiroshima et de Nagasaki illustrant le triomphe et la puissance de US-air force ont eu un effet déplorable sur l’imaginaire du grand public dans le monde. Instantanément, chacun a reconnu le monstrueux potentiel destructeur contenu dans l’énergie atomique. Dès 1949 et les premiers essais de bombes atomiques en URSS, l’angoisse générer en occident par la peur de LA bombe, comme on l’appelait à l’époque, a aussi bien servi la propagande anticommuniste. Il fallait plus de bombes que l’ennemi d’en face pour maintenir « l’équilibre de la terreur » (MAD Mutual Assured Destruction).

Ce lien intime entre l’énergie issue de l’atome et LA bombe s’est maintenu, au moins, jusqu’en 1989 et l’effondrement du bloc de l’Est. Même si aujourd’hui, les militaires sont toujours clients des sous-produits de fission, c’est devenu plus « anecdotique », il s’agit principalement de l’Uranium appauvri utilisé dans les munitions anti-blindage. Les quantités d’uranium et de plutonium stocké, depuis, dans les silos à missiles sont telles qu’elles devraient couvrir les désirs des militaires durant quelques années. Toutefois, la réutilisation et le retraitement de ces matériels nécessitent encore de passer par des usines spéciales comme à la Hage en France. Le secret reste donc de mise sur ces activités et par extension sur tout le secteur du nucléaire. Lire la suite…

Catégories :Asie, International Étiquettes : , , , ,

La crise qui n’a pas eu lieu

janvier 10, 2010 Laisser un commentaire

La fin de la crise approche, tous les astrologues de l’économie se sont mis à l’unisson pour nous clamer la bonne nouvelle. Pour preuve, les grandes banques, comme Goldman Sachs, annoncent des bonus records pour le début 2010. Bien sûr, pour nous pauvres pécores, cette reprise de l’économie n’existe qu’à la télévision. C’est au point où l’on pourrait facilement confondre les nouvelles économiques avec un feuilleton de science-fiction. Pour la presse spécialisée, les indicateurs sont au vert. Les golden-boys, quoique plus discret qu’il y a quelques années, recommencent à parader et à inventer, encore, de nouveaux produits (structurés).

C’est le retour de la grande confusion entre économie réelle et économie financière.

Depuis l’effondrement des « subprimes » en 2008, les analystes nous ont expliqué toutes les subtiles différences et interdépendances entre l’économie réelle et l’économie financière. C’est-à-dire, comment les industries réelles, avec leur production, leurs travailleurs et leurs grèves et leurs exigences salariales, étaient passées au second plan laissant place à un système de spéculation sur le crédit qui , oh miracle, pouvait créer de la richesse sans produit, ni bien…

Lire la suite…

Catégories :Economie, International Étiquettes : , , , , , ,

La St-Nicolas de Kadhafi

décembre 6, 2009 Laisser un commentaire

Bientôt la St-Nicolas, tous les enfants attendent le matin du 06 décembre pour savoir ce que le grand Saint leur a apporté. Les gosses attendent de recevoir le dernier jeu vidéo ultraviolent à la mode et les grands enfants que nous sommes attendent, dans la réalité du monde sauvage, aussi leur jouet.
Beretta, Walter PPK, GP, Glock et la star du moment le Five-Seven, fleuron de la Fabrique Nationale d’Herstal, voilà quels sont les jouets des grands enfants.

Nous n’allons pas refaire l’histoire du monde et des législations sur le port et la détention d’arme. Pour faire simple, disons que nos amis américains assument bien mieux que nous, les Européens Civilisés, leur fascination pour les héros de notre enfance : les David Crockett, James Bond, James T. Kirk et autres l’inspecteur Harry.

Après tout, comme l’a démontré Michael Moore dans son film « Bowling for columbine », c’est moins la quantité d’armes disponible que la mentalité de leurs détenteurs et la brutalité de la société qui est la cause du recours à la violence aveugle et aux armes à feu.

Lire la suite…

Catégories :société Étiquettes : , , , , , , ,