Archive

Posts Tagged ‘Japon’

Washington Pékin, un faux pas de deux

novembre 18, 2011 2 commentaires

Soutenez, l'économie italienne, achetez un pull "Benetton" 🙂

« Signaling a determination to counter a rising China, President Barack Obama vowed Thursday to expand U.S. influence in the Asia-Pacific region and « project power and deter threats to peace » in that part of the world even as he reduces defense spending and winds down two wars » : Lobbies pro TPP dans le secteur de la sécurité – http://transpacpartners.com/

 Entre la semaine dernière et cette semaine, pas moins de trois sommets internationaux majeurs se sont tenus, mettant à chaque fois les USA et la République Populaire de Chine en présence. Mais de ce coté ci du monde à part une brève d’agence pour dire que le président Obama était content de son séjour sur les plages de Waikiki à Hawaï, où il s’était rendu pour assister au sommet de l’APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation) c’est le calme plat. Pourtant, les discutions en cours sont en passe de modifier les relations économiques entre plusieurs acteurs majeurs de l’économie mondiale.

D’abord, il y a eu la tenue de l’APEC qui regroupe 21 pays bordant l’océan Pacifique. La Chine participe y participe depuis les années ’90 au coté des USA. Lire la suite…

Catégories :Asie, Chine, International, USA Étiquettes : , , , ,

Duck & Cover

Glasnost (гласность) et nucléaire, l’impossible perestroïka (перестройка) !

Le nucléaire civil est né avec la guerre froide à la fin des années ’40. Les militaires ont besoin des premières centrales atomiques pour produire le précieux plutonium nécessaire à la réalisation de leurs bombes. Dès ce moment-là, les industries du nucléaire cultiveront un culte, sans faille, pour le secret de leurs activités. L’électricité n’est alors qu’un sous-produit de la production des matières fissibles destinées aux militaires. D’autre part et involontairement, les images des victimes d’Hiroshima et de Nagasaki illustrant le triomphe et la puissance de US-air force ont eu un effet déplorable sur l’imaginaire du grand public dans le monde. Instantanément, chacun a reconnu le monstrueux potentiel destructeur contenu dans l’énergie atomique. Dès 1949 et les premiers essais de bombes atomiques en URSS, l’angoisse générer en occident par la peur de LA bombe, comme on l’appelait à l’époque, a aussi bien servi la propagande anticommuniste. Il fallait plus de bombes que l’ennemi d’en face pour maintenir « l’équilibre de la terreur » (MAD Mutual Assured Destruction).

Ce lien intime entre l’énergie issue de l’atome et LA bombe s’est maintenu, au moins, jusqu’en 1989 et l’effondrement du bloc de l’Est. Même si aujourd’hui, les militaires sont toujours clients des sous-produits de fission, c’est devenu plus « anecdotique », il s’agit principalement de l’Uranium appauvri utilisé dans les munitions anti-blindage. Les quantités d’uranium et de plutonium stocké, depuis, dans les silos à missiles sont telles qu’elles devraient couvrir les désirs des militaires durant quelques années. Toutefois, la réutilisation et le retraitement de ces matériels nécessitent encore de passer par des usines spéciales comme à la Hage en France. Le secret reste donc de mise sur ces activités et par extension sur tout le secteur du nucléaire. Lire la suite…

Catégories :Asie, International Étiquettes : , , , ,