Archive

Archive for the ‘société’ Category

Parce que je suis un enfant de l’école publique

Nous étions jeunes, des enfants insouciants, innocents diront certain. L’école autant de bons souvenirs que de mauvais. Bien que nous y allions parfois avec des pieds de plomb et que notre mémoire potache nous rappelle nos farces et l’ingéniosité de nos copions ; honnêtement, il faut reconnaître que nos meilleurs souvenirs d’école sont toujours liés des professeurs. Des enseignants qui nous ont marqués plus que d’autres et qui inconsciemment ont déterminé les choix qui nous ont conduits là où nous sommes aujourd’hui.

Comme le dit le Nine, pas de révolution sans conscience de classe et comme le dit la maîtresse,  pas de conscience sans éducation. (Si j’ai bien compris la leçon, lire le syllabus ici : http://www.marxists.org/francais/marx/47-pdc.htm). Le droit de grève est un sport de combat ! – http://kokomag.wordpress.com/2008/11/20/le-droit-de-greve-est-un-sport-de-combat/

Mais pourquoi parlé aujourd’hui de ce que d’aucun ont appelé un mammouth à dégraisser ? Lundi 07 mars dans une brève anecdotique, nous pouvions lire qu’un cancre d’Australie attaquait en justice son école parce que l’enseignement qu’il y avait reçu ne lui a pas permis d’apprendre à lire, écrire et calculé correctement. (Boy sues government for failing to educate him (en) – http://www.abc.net.au/news/stories/2011/03/07/3157424.htm ) Lire la suite…

Publicités

WikiLeaks, le cadeau de fin d’année

décembre 18, 2010 1 commentaire

En cette période de fêtes de fin d’année, internet offre à tous les grands enfants que nous somme, un beau cadeau, une aventure internationale avec espions, barbouzes et tout le toutim, mieux que le prochain James Bond et interactif en plus…

Parler de WikiLeaks c’est au moins parler de trois sujets distincts. Premièrement, l’initiative individuelle et privée que constitue WikiLeaks dans les espaces de nos modernes démocraties. Deuxièmement, qu’en est-il des sources, de ces whistleblower qui persifflent en voulant rendre public ce que le public ne devrait pas savoir ? Troisièmement, au niveau local et national que dire de nos services diplomatique et secrets ?

WikiLeaks une entreprise de salubrité publique

L’initiative est intéressante à bien des égards.

J. Assange avec un faux air de Legolas... 🙂

D’une par, il y a Julian Assange, avec sa tronche de premier de la classe très josei (pour les spécialistes). Considéré comme le fondateur de WikiLeaks, il tient tête au puissant empire des USA, presque à lui tout seul. Attaqué de toutes parts, par le lâche empire, il fédère les pirates, hackers et otaku de tout acabits qui se sentent poussés des ailes. Ça, c’est le pitch d’un bon scénario de manga entre « Gosth in the Shell » et « Code Geass ».
D’autre part, WikiLeaks simple site internet perdu sur la grande toile du web nous rappel aussi que nous mesurons encore bien mal les dimensions de ce nouveau média. En effet, jusqu’à présent les grandes success-stories connues du public c’était : Google ou FaceBook, puis aussi, dans les années nonante, l’éclatement de la première bulle spéculative des strat-up. Les mouvements comme pirate bay, le parti pirate ou ce qui concerne la scene undernet, sont encore largement considérés comme relevant d’une sorte de folklore pour adolescent pré ou post-pubère, dont l’unique activité serait de pirater l’industrie musicale et les films des majors hollywoodiennes. Lire la suite…

Catégories :International, société, USA Étiquettes : , , , ,

« Ascenceur pour demandeurs d’asile »

décembre 3, 2010 Laisser un commentaire

 

PHOTO DR LES SACHS

Quand une centaine de demandeurs d’asile occupent une gare bruxelloise en plein hiver, les autorités belges ne trouvent d’autres solutions que de les obliger à « descendre au sous-sol » avant de leur permettre de « monter aux étages ». Apparemment, le gouvernement ne semble pas pressé de trouver des réponses structurelles à la crise de l’accueil des demandeurs d’asile. Au point de se faire frapper sur les doigts par l’ONU.

 

Lire la suite…

Catégories :Belgique, société Étiquettes : , ,

I can’t believe the news today (1)

Unemployed artist: Photo by Aaron Perry-Zucker (CC)

C’est en rotant que j’ai appris la nouvelle : les chômeurs sont priés de bien vouloir montrer leur gueule sur internet.
Si cet initiative peut s’avérer globalement positive pour le DD (NDLR: Demandeur Demploi, langage ONEM 0.2), ce n’est pas le cas pour tous !
Et c’est là que la RTBF, et de Brigode aussi, deviennent drôles. Enfin moi ça m’a fait rire…


Mis à part les extraits d’internet (facilement retrouvable), les « vrais » chômeurs présentés n’étaient absolument pas présentables via une caméra. C’est glacial, récité, plat, sans imagination. Bref ça sent la journée « vidéo » dans un ARAE ! (NDLR: Ateliers de Recherche Active d’Emploi)
Je sais pas ce qu’on veut nous faire bouffer, mais faire croire à des éventuels cuisiniers, secrétaires, ouvriers à deux ans d’la retraite, qu’en s’mettant sur le ouèb, ils vont trouver du boulot … Lire la suite…

Catégories :Belgique, En bref, société Étiquettes : , ,

La St-Nicolas de Kadhafi

décembre 6, 2009 Laisser un commentaire

Bientôt la St-Nicolas, tous les enfants attendent le matin du 06 décembre pour savoir ce que le grand Saint leur a apporté. Les gosses attendent de recevoir le dernier jeu vidéo ultraviolent à la mode et les grands enfants que nous sommes attendent, dans la réalité du monde sauvage, aussi leur jouet.
Beretta, Walter PPK, GP, Glock et la star du moment le Five-Seven, fleuron de la Fabrique Nationale d’Herstal, voilà quels sont les jouets des grands enfants.

Nous n’allons pas refaire l’histoire du monde et des législations sur le port et la détention d’arme. Pour faire simple, disons que nos amis américains assument bien mieux que nous, les Européens Civilisés, leur fascination pour les héros de notre enfance : les David Crockett, James Bond, James T. Kirk et autres l’inspecteur Harry.

Après tout, comme l’a démontré Michael Moore dans son film « Bowling for columbine », c’est moins la quantité d’armes disponible que la mentalité de leurs détenteurs et la brutalité de la société qui est la cause du recours à la violence aveugle et aux armes à feu.

Lire la suite…

Catégories :société Étiquettes : , , , , , , ,

L’art de la propagande

décembre 6, 2009 Laisser un commentaire

Depuis le 7 novembre 2009 et jusqu’au 13 février 2010 se tient au Théâtre National à Bruxelles une exposition sur quelques affiches de Chine sur le thème : « Art et révolution ». Une occasion de survoler quelques éléments de « l’art de la propagande » et comment elle disparait dans le bruit médiatique. http://www.theatrenational.be/event.php?id=273&dseason=2009

Action systématique exercée sur l’opinion publique pour l’amener à accepter certaines idées ou doctrines. Cela regroupe un certain nombre de techniques empruntées à la publicité, qui elle-même fait appel à des outils développés dans le cadre de recherche en psychologie.

La propagande, hier comme aujourd’hui, ne peut se résumer à une seule affiche ou un type de média déterminé. Le principe veut que le message qu’on veut faire passer soit distillé de manière directe ou indirecte, de manière provocante ou plus discrète dans tous les médias disponibles. Le but est de faire en sorte que le public ciblé ne puisse pas échapper au message et à ses déclinaisons.

Dans le contexte actuel de nos sociétés occidentales industrialisées, où l’on assiste à une défiance face au politique et une méfiance envers les journalistes et les « personnes autorisées », le vecteur principal de la propagande est de moins en moins le discourt direct. On assiste, en revanche, à un éparpillement des messages dans les médias les plus anodins.

Lire la suite…

Catégories :société Étiquettes : , , , , ,

Guerre aux Pauvres

novembre 15, 2009 1 commentaire
Suisse-Geneve-Mendiant-Rom-1-2

Tribune de Genève, 21 octobre 2007 - Suisse : Les mendiants roms à Genève par JYC : http://www.interet-general.info/article.php3?id_article=9774

Le bon pauvre c’est le mendiant suppliant ;
Le mauvais pauvre c’est celui qui se rebelle ;
Le pauvre qui vole et qui trafique est assimilé à un rebelle, car il propose des alternatives à l’organisation actuelle du système capitaliste, même si ces alternatives sont discutables.

Après les cérémonies du « 11 Novembre », force est de constater deux choses :

La première est évidente, la guerre de 14-18 n’a pas été la « der des der » comme l’espéraient les survivants devenus pacifistes. Si officiellement les prétextes ont changé, nous nous efforçons toujours de nous appliquer consciencieusement à occire, trucider et massacrer notre prochain. Aujourd’hui, c’est le « terroriste » qui a remplacé « l’ami fritz » ou la « face de citron » d’hier.

La seconde, après avoir fait la guerre aux autres, maintenant nous faisons la guerre à nos pauvres.
Sarkozy n’est pas raciste, après tout il est le fils d’un étranger riche, issu de l’ancienne aristocratie bourgeoise de Hongrie, mais étranger tout de même. Non, Sarkozy est le fer de lance de ceux qui n’aiment pas les pauvres. Mais rassurez-vous, il n’est pas le seul dans nos pays qui ont la chance de vivre sous un régime « démocratique » et « opulent », illusion d’être de véritables oasis de civilisation dans un monde barbarie…

Lire la suite…

Catégories :société Étiquettes : , ,