Archive

Archives d’un auteur

L’«image de la Chine » fait l’objet de discussions lors du Forum de Davos

Article publié du French Poeple Daily 31 janvier 2011 : http://french.peopledaily.com.cn/Economie/7278220.html

 

Soldat de l'armée de terre cuite - Xi'han - Photo: P.C. - https://sites.google.com/site/pcapoue/photos/chine

Le Forum de Davos est considéré comme un « banquet idéologique » des milieux économiques. Dans le monde des affaires, la Chine est considérée comme une économie assez forte pour diriger les économies du monde dans leur développement. Mais les différents points de vue sur la Chine se sont fait entendre : « L’image de la Chine est trop +belle+ ? » , « La Chine a besoin d’assumer de plus grandes obligations sociales ». Alors comment traiter l’image de la Chine sur la scène internationale et Comment la Chine peut-elle mieux se faire connaître ?

Le correspondant de notre journal a eu des entretiens à ce sujet avec les 4 personnes suivantes :

He Yafei, ambassadeur de la délégation chinoise au Bureau de l’ONU à Genève, a dit : La Chine, l’Inde et les autres pays émergents doivent continuer à maintenir leur croissance économique. De leur côté, les pays développés doivent mener à bien leurs propres affaires et ne peuvent pas rejeter les contradictions sur les pays comme la Chine et l’Inde, ni compter sur les pays émergents pour stimuler le développement de l’économie mondiale.

Bien que l’économie chinoise soit classée au deuxième rang mondial, elle ne représente pas 10% de l’économie mondiale. Le commerce chinois ne représente que 10% du commerce mondial. Ainsi, les affaires du monde devront être traitées par tous, notamment les pays développés doivent assumer leur responsabilité. Lire la suite…

Catégories :Chine, International Étiquettes : , , ,

Une stratégie, au travers et au-delà de l’ACTA

Une analyse sur le parcours du projet ACTA au sein des instances de la commission européenne.

Article disponible sur :  http://www.laquadrature.net/node/5506 le 08 mars 2012

 

Les événements de ces deux dernières semaines ont radicalement altéré le cours du débat sur ACTA et de sa procédure de ratification, tant au niveau européen que des États membres. La pression citoyenne colossale a eu un effet incontestable et a modifié l’équilibre des forces en présence. De peur qu’ACTA soit rapidement rejeté, le commissaire européen De Gucht a réussi à ralentir la procédure d’un ou deux ans. En gardant à l’esprit des objectifs clairs, il est peut-être temps de penser aussi au-delà d’ACTA pour comprendre comment tenter collectivement de protéger nos libertés en ligne, en repensant un régime du droit d’auteur malade, en guerre contre l’Internet libre.

ACTA est peut-être déjà mort

Nous, citoyens, pouvons être fiers

Lors de l’atelier public sur ACTA, la semaine dernière, en présence du commissaire Karel de Gucht et modéré par l’eurodéputé Vital Moreira, président de la commission INTA1, la tension manifeste l’a clairement démontré : le Parlement et la Commission ont désormais peur des citoyens et de la rue. Nous avons assisté pendant cet atelier à une parodie de débat, où les orateurs étaient soit des membres de la Commission, soit des universitaires, soit faisaient partie des rares pro-ACTA restant (dont l’administrateur d’un lobby pro-ACTA2 ! Aucun représentant des groupes d’auteurs, d’artistes ou de citoyens n’a été invité, malgré la demande de La Quadrature du Net d’y participer. Lire la suite…

Catégories :Economie, Europe, International Étiquettes : , ,

La St-Nicolas de Kadhafi

décembre 6, 2009 Laisser un commentaire

Bientôt la St-Nicolas, tous les enfants attendent le matin du 06 décembre pour savoir ce que le grand Saint leur a apporté. Les gosses attendent de recevoir le dernier jeu vidéo ultraviolent à la mode et les grands enfants que nous sommes attendent, dans la réalité du monde sauvage, aussi leur jouet.
Beretta, Walter PPK, GP, Glock et la star du moment le Five-Seven, fleuron de la Fabrique Nationale d’Herstal, voilà quels sont les jouets des grands enfants.

Nous n’allons pas refaire l’histoire du monde et des législations sur le port et la détention d’arme. Pour faire simple, disons que nos amis américains assument bien mieux que nous, les Européens Civilisés, leur fascination pour les héros de notre enfance : les David Crockett, James Bond, James T. Kirk et autres l’inspecteur Harry.

Après tout, comme l’a démontré Michael Moore dans son film « Bowling for columbine », c’est moins la quantité d’armes disponible que la mentalité de leurs détenteurs et la brutalité de la société qui est la cause du recours à la violence aveugle et aux armes à feu.

Lire la suite…

Catégories :société Étiquettes : , , , , , , ,