Accueil > International, USA > Demain la guerre en Iran

Demain la guerre en Iran

Le remaniement du Proche et du Moyen-Orient n’est pas encore terminé. La prochaine cible, quand on en aura fini en Syrie, est déjà désignée : ce sera l’Iran. Les raisons d’attaquer l’Iran ne manquent pas. Ils portent des barbes. Ils multiplient les déclarations contre Israël et contre l’Occident en général. Ils ont un programme de fusées spatiales. Ils veulent enrichir leur uranium. Mais surtout, ils ont humilié la « Delta Force », dont les hélicoptères se sont ensablés durant la tentative militaire pour libérer les otages de l’ambassade des États-Unis à Téhéran, c’était le 07 avril 1980. Même Chuck Norris n’a pas su faire oublier ce désastreux épisode dans son film « Delta Force ».

Barack Obama, le successeur de Jimmy Carter à la Maison-Blanche, a d’ailleurs consacré le week-end dernier et même le lundi à cette question. Dimanche, le 04 mars 2012, Washington consacrait sa journée à recevoir Bibi Netanyahou, le premier ministre d’Israël. Étrangement, Obama, le président américain, a mis l’accent à l’issue de cette rencontre sur la nécessité de privilégier les options diplomatiques avec l’Iran. Il a insisté sur le coût que représenterait une intervention militaire contre Téhéran.

« (…) côté américain, l’on continue à insister sur le coût humain qu’une opération militaire contre l’Iran risquerait d’entraîner pour Israël, ainsi que le coût économique qu’elle entraînerait à la fois pour Israël et pour les Etats-Unis. » : Netanyahou chez Obama : divergences – http://www.lalibre.be/actu/international/article/724358/netanyahou-chez-obama-divergences.html

La guerre avec l’Iran permet au républicain d’avoir enfin un programme de politique internationale.

La guerre avec l’Iran est d’ailleurs le seul élément de politique internationale présent dans les programmes des candidats à l’investiture républicaine. Même Mitt Romney, le mormon que l’on présente comme un modéré pragmatique, a indiqué qu’une intervention militaire à l’encontre de l’Iran devait faire partie des plans envisagés dans le cadre d’un ultimatum. Pour Rick Santorum, le délirant pro-catho, il ne s’agit même pas d’ultimatum. Il se sent prêt à prendre lui-même la baïonnette pour sauter sur Téhéran. Enfin, disons qu’il se sent prêt à envoyer les neveux de l’oncle Sam se faire trucider pour libérer la Perse et protéger la terre sainte de Godefroid de Bouillon.

Lundi, Obama poursuivait son programme diplomatique avec la rencontre annuel de l’AIPAC (The American Israel Public Affairs Committee). Il a encore réitéré ses craintes et ses réticences concernant une intervention militaire contre l’Iran. Les commentateurs radicaux ne s’y sont pas trompés.

Peter Jackson pour jssnews écrit à ce sujet :

« Barack Obama s’est prononcé pour « une solution diplomatique » à la crise sur le programme nucléaire iranien, regrettant qu’ »on parle trop de guerre » contre Téhéran en ce moment, mais il s’est aussi redit très clairement prêt à « utiliser la force » si nécessaire. »

Jackson ajoute encore au sujet de la prestation d’Obama devant l’AIPAC que c’est : « Un discours décevant pour la plupart des observateurs israéliens, comme Sima Kadmon, éditorialiste au Yehiot Arhonot qui écrit que « Obama n’a pas bougé d’un millimètre de sa position, selon laquelle la seule façon d’empêcher des armes nucléaires est de persuader l’Iran de les abandonner de sa propre volonté.» : Malgré le mauvais discours d’Obama à l’AIPAC, les israéliens le préfère aux Républicains ! – http://jssnews.com/2012/03/05/malgre-le-mauvais-discours-dobama-a-laipac-les-israeliens-le-prefere-aux-republicains/

L’essentiel du discours du président américain aura été accaparé par cette question, éludant même le problème des territoires occupés et des colons israéliens. Certains diront que cela aura évité au président de se prendre les pieds dans le tapis, comme ce fut le cas en mai 2011. Obama avait alors, devant le congrès de l’AIPAC, mis l’accent sur la reconnaissance d’un État Palestinien sur base des frontières 1967. Cela avait provoqué une levée de boucliers et l’ire de Bibi Netanyahou.

De leur côté, les congressistes de l’AIPAC ont continué leur rencontre qui s’est conclue mercredi par une série de rendez-vous avec les parlementaires et les sénateurs.

Corine Lesne la correspondante du journal « le Monde » à Washington, nous éclaire un peu sur ce travail de lobbying.

« Pour leur dernière journée de conférence, les délégués de l’Aipac sont allés au Congrès pour sensibiliser les élus à la défense d’Israël. Cela fait partie de leur vocation de lobbyistes.

Cette année, l’organisation avait réussi à prendre 530 rendez-vous avec les parlementaires. Compte tenu du fait que les parlementaires sont au nombre de 535 (435 représentants et 100 sénateurs), la presse s’est demandée qui avait osé snober l’Aipac (réponse: les « usual suspects » Ron Paul et Dennis Kucinich + le représentant Payne qui venait de succomber à une grande maladie; Gabrielle Giffords, démissionnaire non encore remplacée, et un cinquième dont l’Aipac a préféré taire le nom..) » : A l’Aipac, le souvenir de Mme Bonhomme – http://clesnes.blog.lemonde.fr/2012/03/07/a-laipac-le-souvenir-de-mme-bonhomme/

Au final, seul Ali Khamenei s’est déclaré satisfait suite à la rencontre Obama – Netanyahou et au discours d’Obama devant l’AIPAC, comme le relate Haaretz dans son édition du 08 mars.

« Iran’s supreme leader Ayatollah Ali Khamenei has welcomed comments by U.S. President Barack Obama pushing forward diplomacy and not war as a solution to Tehran’s nuclear ambition (…). »

« Le chef suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a accueilli favorablement les commentaires par le président américain Barack Obama pour faire avancer la diplomatie et non pas la guerre comme une solution aux ambitions nucléaires de Téhéran (…) » : Khamenei hails Obama’s remarks against Iran strike – http://www.haaretz.com/news/middle-east/khamenei-hails-obama-s-remarks-against-iran-strike-1.417322

Certains parleront de collusion, nous préférons dire que la guerre n’est jamais une solution, qu’elle est mère de misère et de drame et qu’il faut toujours tout faire pour la combattre. La guerre n’est jamais une solution, c’est la preuve de l’échec de la politique et de la défaite de l’intelligence.

Mais parfois je suis très bête.

——————————–

Mitt Romney mocks Obama’s AIPAC speech (en)

http://articles.latimes.com/2012/mar/04/news/la-pn-romney-iran-aipac-reaction-20120304

Binyamin Netanyahu’s mixed feelings on Obama’s Aipac speech (en)

http://www.guardian.co.uk/world/2012/mar/05/binyamin-netanyahu-aipac-barack-obama

Netanyahu Responds Icily to Obama Remarks (en)

http://www.nytimes.com/2011/05/20/world/middleeast/20mideast.html?_r=1&pagewanted=all

Obama’s Aipac speech – read the full text (en)

http://www.guardian.co.uk/world/2012/mar/04/obama-aipac-speech-read-text

Obama shows support for Israel at AIPAC conference

http://www.baystatebanner.com/natl17-2012-03-08

Netanyahou chez Obama : divergences

http://www.lalibre.be/actu/international/article/724358/netanyahou-chez-obama-divergences.html

Why Netanyahu’s Visit to Discuss Iran Puts Obama in a Political Minefield

http://globalspin.blogs.time.com/2012/03/01/why-netanyahus-visit-to-discuss-iran-puts-obama-in-a-political-minefield/?iid=gs-article-mostpop1

Lignes de 1967 : devant l’AIPAC, Obama fait le grand écart !

http://jssnews.com/2011/05/22/lignes-de-1967-devant-laipac-obama-fait-le-grand-ecart/

Malgré le mauvais discours d’Obama à l’AIPAC, les israéliens le préfère aux Républicains !

http://jssnews.com/2012/03/05/malgre-le-mauvais-discours-dobama-a-laipac-les-israeliens-le-prefere-aux-republicains/

Obama, ferme sur le nucléaire iranien, enjoint à Israël de ne pas agir unilatéralement

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120304.FAP1333/obama-ferme-sur-le-nucleaire-iranien-enjoint-a-israel-de-ne-pas-agir-unilateralement.html

Republicans and Israel: Too much love can kill you (en)

http://www.haaretz.com/blogs/west-of-eden/republicans-and-israel-too-much-love-can-kill-you-1.398258

Thanks to the U.S. elections – and Iran (en)

http://www.haaretz.com/blogs/focus-u-s-a/thanks-to-the-u-s-elections-and-iran-1.414224

Khamenei hails Obama’s remarks against Iran strike

http://www.haaretz.com/news/middle-east/khamenei-hails-obama-s-remarks-against-iran-strike-1.417322

A l’Aipac, le souvenir de Mme Bonhomme

http://clesnes.blog.lemonde.fr/2012/03/07/a-laipac-le-souvenir-de-mme-bonhomme/

Le site de l’AIPAC

http://www.aipac.org/

Publicités
Catégories :International, USA Étiquettes : , , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :