Archive

Archive for mai 2011

Un seul fruit pourri peut ruiner toute une récolte.

mai 15, 2011 2 commentaires

Les lois antiterroristes donnent un sentiment d’impunité lors de violences policières.

Alors que le monde libre fait la fête à « Times Square – NY » pour la mort de Ben Laden, n’est-il pas temps d’avoir quelques considérations pour la liberté d’expression, d’association et sur ce que nous avons perdu avec l’établissement des lois antiterroristes depuis 2001.

On nous a bien expliqué qu’avec la disparition de l’épouvantail d’Al-quaïda, le terrorisme n’est pas mort. Il faut comprendre que les lois comme le « patriot act. », aux États-Unis, ne seront pas abrogées prochainement. Il en va de même pour nos législations antiterroristes en France, en Belgique et en Europe en générale.

Ces lois destinées à nous protéger tirent tous azimuts, mais souvent à blanc. Cet arsenal législatif a été beaucoup utilisé depuis 2001, mais à quelques exceptions près, ces lois antiterroristes n’ont jamais permis d’inculper des terroristes et encore moins des terroristes islamistes. Par contre, ces lois s’avèrent très pratiques contre les mouvements gauchistes, anti-capitalistes, altermondialistes et contre les mouvements syndicaux trop revendicatifs.

Quatre camarades belges d’une organisation de défense des prisonniers politiques (le Secoure Rouge) ont font d’ailleurs encore les frais aujourd’hui. Alerté en 2008 par ces collègues italiens, la justice belge a interpelé et incarcéré ces quatre militants de Secoure Rouge dont une journaliste. Mais l’enquête n’ayant rien donné, ils durent être libérés dans les semaines qui suivirent. Toutefois, la justice, montrant un entêtement confinant à la bêtise, poursuit encore sa procédure. C’est ainsi que mercredi 11 mai 2011, soit trois ans après l’ouverture du dossier, on s’interroge encore à la Chambre du Conseil du palais de justice de Bruxelles sur la pertinence d’un procès. Cette affaire, si vide soit-elle, n’a pu être montée que grâce aux lois antiterroristes en vigueur en Belgique et en Italie. Des dizaines de personnes ont été mises sur écoute. Des cafés et d’autres lieux publics ont aussi donné lieux à ce que la police italienne appelle des « écoutes d’ambiance ». La vie privée des inculpés à été fouillée dans tous les sens et pour aucun résultat. Lire la suite…

Publicités
Catégories :Belgique Étiquettes : , , ,